CAPUCINE

CAPUCINE

AU FIL DE DANUBE : BUDAPEST (Hongrie)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BUDAPEST
 (Hongrie)

 


La nuit a été relativement calme avec une alerte …. Imodium et hop on verra bien mais je ne veux pas manquer cette journée , la plus belle escale et la plus attendue pour moi : Budapest .


Budapest, capitale de la Hongrie, 1 740 000 habitants est traversée par le Danube sur 28 Km et la largeur du fleuve s’étire entre 290 et 380 m.
La ville est découpée en 23 arrondissements. La Hongrie est entrée dans EU en 2004, les hongrois ont conservé leur monnaie le Forint : 1 euro = 280 Forint, mais l’euro est échangé sans souci dans les magasins.

 

A 6 h 30 nous arrivons dans la banlieue de la capitale hongroise. A travers la fenêtre, j’aperçois un ciel laiteux , et gris… pourvu qu’il ne pleuve pas !

 



La ville … c’est BUDA et PEST …. devenu BUDAPEST mais Buda veille toujours sur Pest du haut de sa colline. La statue de la Liberté brandissant sa feuille de palmier semble protéger Pest du haut du Mont Gellert.

 

L’entrée dans la ville sur la Danube est très belle avec le Parlement, le Marché, les différents ponts . J’aperçois l’hôtel Mariott, grand bâtiment gris, pas très beau . Il me semble qu’il y a de nombreux travaux sur des édifices dont une église complètement « emmaillotée » dans les échafaudages et des protections vertes …..c’est pas très beau.

 

 


 

Il y a pas mal de bateaux ancrés tout le long des quais . J’arrive à photographier le Palais du Parlement . Que c’est beau !

Lorsque le bateau fait  demi- tour pour être en contre sens du courant je découvre que rien ne vas altérer la vue de la cabine . J’aperçois la colline de Buda . Les bains Gellert sont encore un peu endormis , nous sommes tout à côté d’un des 11 ponts qui permettent aux habitants de traverser le fleuve magique .

 

 

 

Ce matin nous avons une excursion en car pour découvrir la ville .

 

 

 

 

Nous prenons notre petit déjeuner comme d’habitude.

 

Mes soucis ont l’air de s’estomper, tant mieux ! Et à 9 h nous nous présentons au bus N° 1 et nous aurons Bojana pour accompagnatrice. Je l’aime bien cette jeune fille serbe, qui parle un français sans accent et qui semble très douce et très calme .

 

 

Le fond du car direct … il est libre ! Notre guide est un monsieur qui n’a pas l’air très agé mais qui a des difficultés pour marcher et qui a première vue fait une aversion aux nouvelles techniques de guidage, il nous prévient qu’il parle peu dans le micro donc les oreillettes  !!!!! … moi ça ne me gêne pas … je ne me sers pas de ça , j’ai horreur d’avoir l’écouteur dans l’oreille. Certains participants nous font presque une « crise de nerf » !!!!!! Et deviennent impolis vis-à-vis de cet homme qui me semble avoir de grosses difficultés à se déplacer ! Et pourtant la majorité des passagers sont des gens retraités qui ont durant leur carrière appris la politesse ..normalement aux enfants ! Et c’est eux qui sont …il faut le dire…. Impolis !

 

 

La circulation est importante, notre guide nous prévient de suite …il y a des chantiers partout et la circulation est plus que difficile , donc il faut être patient !

 

 

 

Le MS/Arosa est accosté du côté gauche du Danube donc nous sommes à Pest ! Notre visite vas commencer par Buda, la-haut sur la colline. Nous traversons le Danube sur le pont de la Liberté.

 

 

 

 

Nous empreintons la route qui longe le fleuve, les bains Gellert sont là tout à côté, la route s’élève le long de la colline de Buda , nous passons un péage, ne monte pas qui veut tout là haut. Les cars sont garés le long de la route à la queue leu leu…. Notre véhicule s’arrête à une dépose minute et nous voilà maintenant à pied pour la visite .

 

 

 

Les nuages s’amoncellent et il commence à pleuvoir. Bien sur le parapluie …est resté sur le bateau !!!

Tant pis ! A l’attaque de Buda et de ses édifices.

Il y a beaucoup de monde.

 

 

Nous commençons notre circuit par le Palais Sindas , gardés par 4 militaires (2 à chacune des portes !) c’est là que réside le président hongrois. Ils n’ont pas le sourire les « garçons » pourtant de jolies filles se font photographier avec eux !!! 

 

 

 

 

Notre guide n’est pas très vaillant, il nous dirige vers un endroit superbe , avec une vue sur Pest avec le Parlement et le Pont des Chaînes … superbe panorama !

 

 

 

 

Et voilà u n immense bâtiment « Le Château de Buda » , énorme bâtisse construite à flanc de colline avec un nombre de fenêtres incroyable, maintenant il abrite des musées. Les jardins sont envahis par des visiteurs …et par des statues.

 

 

 


La pluie est arrêtée . Nous continuons notre visite par un quartier avec de belles maisons décorées et de nombreuses boutiques assez chics.

 

 


 

 

 

Notre guide nous arrête dans un magasin de souvenirs où tout le monde se précipite … et pour une fois moi aussi . Je veux des cartes postales et les timbres qui vont avec pour pouvoir les poster cet après midi et…… terminé le courrier !

 

 

 

 

Après avoir rassemblé tout son monde notre guide nous conduit jusqu’à une superbe église : Saint Mathias, le toit en tuiles vernissées est splendide. Pour entrer il faut …payer et il y a une queue !!

 

 

 

 

Donc nous nous abstiendrons et nous voilà au Bastion des Pêcheurs, que de monde !

 

 

 

 

L’endroit est un des plus connu de la ville, sa façade est de 140 m de large, sa construction dura de 1892 à 1902. L’enceinte est formée de remparts de style néo romain avec 7 tours . Pour accéder à cet endroit il y a un funiculaire qui part du pied de la colline et qui est le plus vieux d’Europe. Mais aujourd’hui pas de funiculaire peut-être la prochaine fois !! Nous flânons en admirant le paysage qui s’offre à nous.

 

 


 

 

 

Nous descendons …par les escaliers pour retrouver notre car et maintenant direction Pest ….

 

 

 

La vue sur le Château est impressionnante , nous passons tout à côté de la gare du funiculaire et il y a beaucoup de monde .. La montée doit être sympa !

 

 

La circulation ne s’est pas améliorée mais nous continuons notre tour de ville.

 

 

 

Les ponts sont nombreux . Le plus célèbre est le Pont aux Chaînes. C’est un pont suspendu de 360 m. Avec ses 2 tours, et à chaque bout des lions, il est connu comme l’emblème de la ville de Budapest. 

 

 

 

 

Parmi les autres ponts , le pont Marguerite a été construit par la Société Française Batignolles et il ressemble étrangement à un des ponts de la ville russe de St Pétersbourg construit par la même société.

 

 

Notre bateau est lui accosté tout près du Pont de la Liberté , il est métallique et a été inauguré par l’empereur François Joseph. Il fait 333 m de long et 20 m de haut.

Il faut savoir que tous les ponts de Budapest ont été bombardés par les allemands en 1945 et reconstruits à l’identique après la guerre .

 

 

 

Nous retournons sur Pest et passons devant la place des Héros , immense place avec de nombreux monuments, colonnes, et statues édifiés à la mémoire des …Héros !!

 

 

 

Il est bientôt midi et après pas mal de détours nous arrivons péniblement au bateau. Nous retournons à la cabine et nous rafraîchissons et hop direction le restaurant pour déjeuner car nous repartons à 14 h 15 pour une excursion « Budapest insolite » où j’espère nous allons compléter notre connaissance de cette très belle capitale de l’Est.

 

 

 

 

 

 

Après un petit repos à notre cabine nous sommes fin prêts à attaquer la visite de Budapest insolite, complément de l’excursion de ce matin. J’ai hésité longtemps avant de me décider à prendre cette excursion payante (40 euros/pax) mais ne connaissant pas du tout la ville j’ai opté pour la solution de facilité … la visite toute organisée et je ne le regrette pas du tout car jamais je n’aurais pu faire seule ce parcours surtout avec mon ..gentil boulet !! Nos nouveaux amis bressans étaient aussi de la partie.

 

 

 

 

 

Donc nous voilà accompagné de Bojana et de notre guide hongrois (le même que ce matin) en direction du plus grand Marché de Budapest.

 

 

 

 

 

 

 


Notre visite commence par une promenade à pieds dans Pest. Effectivement le bateau est accosté tout à côté de ce marché couvert ouvert de très bonne heure le matin et qui ferme le soir vers 18 h. La circulation est dense sur le boulevard qui longe le Danube et nous avons quelques difficultés à traverser car les feux rouges…et bien ..; ils ne connaissent pas trop !!!

 

 

 

 

 

 

 

Ce bâtiment est un ouvrage d’Eiffel , oui encore lui …. Mais ce qui est remarquable c’est la couverture en tuile vernissées. Il a été commencé vers 1900 et de style néo gothique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nous avons quartier libre , les produits alimentaires sont à profusion : fruits, légumes, viandes surtout des volailles, des épices avec le paprika, des laitages, des fleurs, enfin un très bel endroit .où vous pouvez trouver une des spécialités hongroises ..le Foie Gras, pas cher du tout … parait-il qu’en Périgord certains foies viennent de Hongrie !!!!!! Mais au prix ….français !!!

 

 

 

 



 

 

 

 

 



L’étage est consacré à l’artisanat local mais nous préférons nous en tenir au rez de chaussée. Les acheteurs sont nombreux et les paniers bien remplis.

Nous flânons dans ce marché avant de retrouver le groupe à l’extérieur pour attendre le car.

 

 

 

 

 

Nous reprenons le car, nous passons tout à côté d’une construction qui s’appelle « La baleine » un immense bâtiment fait de verre et d’acier entouré de deux anciennes constructions en briques ..... ça fait son effet !

 

 

 

 

 

Nous continuons notre périple en car dans les rues de Budapest et ce n’est pas simple.

 

 

 


Nous passons le long de l’Ile Marguerite, située au beau milieu du Danube, d’après notre guide c’est le plus beau parc de la ville où les voitures sont interdites mais où sont situés 2 hôtels haut de gamme où sont dispensés des soins thermaux . Le Pont Marguerite est là qui enjambe le fleuve , très bel ouvrage .

 

 

 

 

 

 

 Après être revenus vers le centre de Pest notre car nous dépose et continuons à pieds notre promenade. Nous passons devant le Zoo et le jardin botanique ainsi que le cirque de Budapest.

 

 

 

 

 

Le Parc de Varosliget ou le « Bois de la Ville » est le plus grand parc de la ville., plus de 100 ha.

 

 

 

 

 

Nous rencontrons des locaux qui font leur jogging, qui promènent leur animal favoris, c’est le poumon vert de Pest qui à l’inverse de Buda est beaucoup moins vert. Nous sommes tout à côté de la Place des Héros donc en centre ville.

 

 

 

 

Nous flânons dans ce très beau parc pour découvrir le château, une patinoire, une église, des musées et nous pénétrons dans un immense complexe aux murs extérieurs jaunes et très vaste, les bains Széchenyi.

 

 

 

 




Budapest est renommé pour ses bains et là nous n’allons pas être déçus…

 

Nous pénétrons dans l’endroit réservé aux visiteurs de passage ....comme nous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Et d’une petite fenêtre où tout le monde veut être en même temps nous avons une vue d’ensemble sur le plus grand complexe de baignades d’Europe et le seul établissement thermal de Pest : plusieurs piscines avec de nombreuses personnes entrain de faire trempette…

 

 


 

C’est très très grand… mais la visite est brève et nous devons repartir pour retrouver notre bus qui vas nous conduire jusqu’à l’Opéra . Budapest compte de nombreux théâtres, d’une Académie de Musique et la vie culturelle est très active.

 

 

 

 

 

 

 

L’Opéra est un bel édifice, mais ce qui nous attend c’est le métro « Station Opéra » à une station dont je vais éviter de noter le nom ..;voir la photo !!!!

 

 

 

 

 

 

 

Le métro de Budapest est le plus vieux d’Europe après celui de Londres. Il s’étend sur 33 km et compte 42 stations. Il n’y a que 3 lignes dont une passe sous le Danube. Nous nous engouffrons dans les escaliers qui nous conduisent aux quais …. Rien à voir avec le merveilleux Métro de Moscou ….Admirez !

 

 

 

 

 

Nous devons descendre à la prochaine station pour nous diriger ensuite vers la cathédrale. Et voilà la rame qui arrive , jaune pas toute neuve et pas grand monde à l’intérieur de notre wagon. Le trajet est super rapide …et nous revoilà à l’air libre .

 

 



 

Après un petit bout de chemin dans les rues de Budapest nous voilà arrivés devant la cathédrale St Etienne,.

 

 

 

 

L’édifice a été commencé en 1851 et achevé en 1905, plusieurs styles se mélangent mais l’édifice est bien équilibré.

 

 

 

La place devant l’édifie est belle, propre et animée. Les bâtiments qui l’entourent sont assez imposants. 

 

 

 

La Basilique est le plus haut bâtiment de la ville avec le Parlement (que nous ne visiterons pas …. ) 96 m elle peut accueillir 8500 personnes, elle est très vaste : 87 m de long sur 55 m de large .

 

 

 

La coupole est très fine et décorée de belles mosaïques.

 

 

La statue de St Etienne est bien en vue mais notre visite se termine car un lieu mythique nous attend.

 

 

 

 

 

Nous nous dirigeons tranquillement vers une maison célèbre connue de tout Budapest : la pâtisserie Gerbeaud.

 

C’est en 1870 que fut crée par un Suisse du nom de Gerbeaud qui actuellement est une institution malgré son rachat en 1990 par un allemand. Le bâtiment est tout blanc, les parasols sont « classe » le nom est inscrit sur le fronton et les tarifs affichés à l’entrée, je l’ai photographié mais je ne donne même pas un coup d’œil ! On verra après !!


L’ambiance est feutrée , les vitrines dans la boutique sont pleine de gâteaux plus alléchants les uns que les autres. Deux pièces montées en macarons me ravisent ! Nous nous dirigeons vers un salon feutré, garni de tentures grenat et meublés de tables et de chaises allant très bien avec le décor. Nos amis bressans se mettent tous les 4 et nous rapprochons une table pour être à côté d’eux . Le lieu est agréable et beau.

 

 

 

 

Les serveuses sont toutes vêtues de la même façon avec de grands tabliers.

 

 

 

 

 

 

Bojana nous explique que nous n’avons rien a régler que tout est compris sauf le ..chocolat !! : une pâtisserie , la spécialité de la maison, une boisons chaude et une petite bouteille d’eau. Si vous avez envie d’un chocolat et bien c’est la chef qui est venu le signalé à 4 personnes … un peu spéciales !!! C’est 7 euros en sus par personne …ça fait cher le chocolat !!

 

 

 

 

 

Bernard et moi prenons un Capucino et nous dégustons notre part de gâteau Moi je le trouve excellent ..Bernard ..Baff ! Lui pas trop , mais il ne m’a pas donné sa part !!!!!!

 

 

 

 

 

L’endroit est agréable et luxueux . Je serai bien resté plus longtemps . Je prend le temps de photographier c’est merveilleuses pièces de pâtisserie en vue dans la vitrine . Monique mon amie du Canada, me l’avait indiquée ..et elle avait bien raison !

 

 

 

Nous retrouvons notre bus et c’est encore avec pas mal de soucis que nous retrouvons le bateau ! La circulation, les travaux …infernal donc j’ai un regret les Maisons du Parlement !

 

 

 

 

Le bateau atteint nous nous dirigeons vers notre cabine mais entre temps nous sommes allés rendre nos carte et là je trouve ma « copine » Vanessa … »A nous deux ma belle ! » Elle nous salue comme de si rien n’était, je lui demande si par hasard elle n’aurait pas oublié quelque chose hier matin « Oh non ! «  Je lui explique le cas et elle soutient que c’est la réception qui n’a pas fait son boulot alors que Bernard l’avait eu au téléphone. Rien a faire elle jure dure comme fer qu’elle ne savait rien … je ne vais pas me prendre la tête avec une fille qui me semble un peu débordée par les événements mais un rapport sera fait à Rivages du Monde !

 

 

 

 

 

Ce soir nous avons comme menu « Soirée Hongroise «  mais pas grand-chose que mes intestins pourraient accepter, je me lance dans un rôti Estherhazy avec des légumes et un gratin dauphinois..dommage pour moi car j’aime ce genre de nourriture , mais si je mange sans faire attention  ce sera  la nuit ..blanche !!!

 

 

 

 

 

Lors du dîner les lumières commencent à briller sur Budapest et de nombreux bateaux de promenades naviguent sur le fleuve.

 

 

 

 

Une annonce au micro nous précise que le Commandant vas nous "offrir" une visite by nigth pour admirer Budapest illuminé.

 

 

 

 

 

 

Bien entendu je me précipite sur le pont soleil avec un jeune québécois qui prends aussi des tonnes de photos. …… mais voilà un orage terrible,
nous nous installons à l’arrière du restaurant un peu abrité par les parasols et prenons malgré l’orage, la pluie, le vent des photos nocturnes de Budapest.

 

 

 

 

 

 

 

 

On verra bien comment nos photos seront ? Mais c’est vraiment dommage car la ville illuminée est merveilleuse.

 

 

 

Nous partons nous coucher car je suis fatiguée mais je suis heureuse d’avoir fait la découverte de cett ville dont j’ai tellement entendue parler . J’espère y revenir un de ces jours !

 

 

 Passons en Croatie,cliquez ici.........



01/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres