CAPUCINE

CAPUCINE

ITALIE : ROME, ASSISE, PEROUSE, FLORENCE, PISE (suite et fin)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                

 

 

 

       

 

 

 

 

 

Dimanche 7 octobre

 

 

 

FLORENCE  -  PISE

 

 

La nuit a  été bonne malgré la fête tardive de nos « amis » germaniques … on dit les italiens bruyants mais là avec nos « amis » d’outre Rhin c’est pas mieux !!

 

Petit déjeuner pris dans la superbe salle restaurant de l’hôtel. Buffet copieux et personnel agréable.

 

Ah au faite cet hôtel applique la taxe de séjour italienne qui a été décrétéee voilà quelque temps et que notre cariste n’a pu appliquée dans ses tarifs donc notre accompagnatrice récupère la somme de 2 euros /personne . C’est la premier hôtel a nous l’appliquer .

 

Nos valises sont prêtes et hop vite fait dans les soutes du car .

 

Nous ne verrons rien de Montecatini Thermes qui comme son nom l’indique et bien est une ville thermale assez nombreuses dans cette région d’Italie. Les hôtels sont très, très nombreux … et à première vue les affaires ne sont pas partout très florissantes….Crise tu es là !!!

 

A 8 h nous sommes en route pour Florence …FIRENZE en italien . Il nous faudra environ  1 h de route  pour arriver dans la capitale de la Toscane. La campagne est agréable.

 

 

 

Interdiction de rentrer dans la ville en car , donc le conducteur nous arrêtent le long de l’Arno dans des endroits réservés pour les autocars de tourisme . J’ignore si après les bus sont obligés de partir dans un autre endroit comme souvent c’est le cas car notre chauffeur étant muet nous n’avons, Bernard et moi, jamais entrée en « communication » avec  lui.  Pour nous   anciens conducteurs, son attitude  nous a un peu choqués !

 

Notre guide est là c’est un garçon, enfin ! Oui j’aime  mieux les guides hommes que les femmes , ils sont plus agréables et plus attentionés  avec les personnes. Nous voilà encore équipés des oreillettes ça c’est un sacré commerce !

 

Et en route pour la visite de cette ville où je suis venue plusieurs fois mais que je n’ai jamais pu admirer tranquillement … boulot oblige !!!

 

Nous longeons l’Arno le fleuve qui traverse Florence et qui parfois se déchaîne. Le guide nous montrera les différentes hauteurs des crues sur le murs d’un batiment.

 

Des vendeurs de champignons ont investis le bord de la route assez passagère car en Toscane la cueillette est fructueuse.

 

 

 

 

La ville fut puissante à partir du 11 ème siècle avec sa monnaie « le florin » et ses exportations du drap de Florence, par ses banquiers célébres parmi eux les Médicis . Les arts avec  des noms tels que Dante, Machiavel, les écoles de peintures ,les architectes, les sculpteurs firent aussi sa force .

 

Nous passons devant la Bibliothèque Nationale crée du temps des Médicis. Elle est aussi importante que la Bibliothèque Nationale de Rome.

 

 

 Nous continuons notre cheminement au travers de maisons anciennes.

 

 C’est là que notre guide nous montre l’échelle des crues de l’Arno qui ont été et sont toujours catastrophiques.

 

 

 Pour arriver sur la place Santa Croce, une des plus anciennes place de la ville et devant l’église du même nom La façade et le campanile sont en marbre de plusieurs teintes.

 

 

 

Il y a une grande agitation sur la place c’est la « Foire des Pays Européens » et il y a un alignement de spécialités des différents pays de l’Europe. La France est fort bien représenté .

 

 Nous laissons cette place entourée de maisons typiquement florentines pour arriver dans de petites rues commerçantes et sans voiture.

 

 

 

 Notre guide nous propose d’entrer dans une toute petite boutique où nous sommes accueillis par une jeunes asiatique. C’est un atelier de papier décoré à la main à l’aide d’eau, de colle et de diverses couleurs de peinture et surtout un tour de main de la jeune personne impressionnant . Ce qu’elle nous montre est superbe . Le magasin regorge de toute sorte de compositions (papier à lettre, tableaux…) je me laisse tenter par un ensemble de ronds de serviette .

 

 

 

Nous continuons notre promenade en passant devant de superbes maisons et nous finissons par arriver devant un endroit sublime dont je gardais la photographie dans un coin de ma tête, la place del Duomo où se situe la Cathédrale Santa Maria del Fiore ! Un ensemble magnifique et grandiose c’est une immense marqueterie de marbre , le chevet est d’une extraordinaire ampleur.. La coupole s’éléve à 106 m !

 

 

 

 

Tout à côté le Campanile, pour moi un des plus beau d’Italie, s'élance dans le ciel à 82 m de haut et une fois monté les 414 marches vous aurez une vue superbe sur la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 3ème monument de ce magnifique ensemble est le Baptistère.

 

 

 Revêtu de marbre blanc et vert  il est universellement connus pour ses portes.

 

 

 

 

 La porte Sud , représente des scènes de la vie de St Jean Baptise entre autre, la porte Nord, la première a avoir été exécutée , nous montre des scènes de la vie du Christ et là face à la Cathédrale c’est la porte Est dont Michel Ange disait qu’elle était digne d’être la Porte du Paradis, elle évoque l’Ancien Testament. Il y a foule pour voir et immortalisé cet endroit . Les asiatiques se font tous prendre en photo les uns après les autres devant … et bien pas simple de réussir à photographier !! Grrrrrrrrrrr !!!!

 

 

Nous restons un petit moment pour admirer cette magnifique cathédrale car notre guide est beaucoup plus kool que les précédentes .

 

 Nous voilà de nouveau entrain de déambuler dans les rues très commerçantes et chics de la ville.

 

 

 

Au détour du chemin nous rencontrons notre ami Pinocchio ..à vélo , de superbes pâtisseries où Bernard commence à saliver !!!

 

 Enfin nous voilà arriver où tout le monde pense en parlant de Florence, le célébre Ponte Vecchio !

 

 Et oui il est là mais pour y arriver il faut jouer des coudes , une foule incroyable se presse sur ce pont du 14 ème siècle enjambant l’Arno et bordé par des boutiques de bijoutiers. Au-dessus passe le Corridore Vasariano reliant le Palais Pitti à la Galerie des Offices. 

 

 

 Le tour est vite fait et nous prenons le chemin d’un autre endroit célébre à Florence, la Place de la Signora, véritable musée de plein air avec toutes les statues dont une copie du David de MicheAnge.

 

 

 

La place est entourée de monuments magnifiques, le Palazzio Vecchio avec son beffroi de 94 m et la loggia de la Signoria . L’ensemble est très beau .

 

 

Mais tout près se trouve un des plus beaux et plus grand musée du monde : la galerie des Offices .

 

 J’ai eu la joie de visiter, voilà des années ce musée et je me souviens encore du Printemps de Boticelli...... c’était la première fois que je voyais un tableau de maître et il est toujours gravé dans ma mémoire . Mais là nous la longerons en admirant les statues de Donatello, de Machiavel, de Dante et de bien d’autres.

 

 

 

 

Après les explications de notre guide nous avons du temps pour continuer à admirer cet endroit mais Janine veut  nous régaler d’un apéro dans un des nombreux cafés « élégants «  de la place .

 

Et bien nous voilà installés à l’un deux  entrain de déguster de très bon cocktail avec des petits amuses gueules forts bons.

 

 

 

 Ces petites douceurs   nous ouvrent l’appétit , car nous allons déjeuner dans une des rues proches.

 

 Nous sommes tous à l’heure pour le comptage … et en avant vers le restaurant .

 

 Le restaurant est situé dans une petite ruelle du centre historique. La table est fort bien mise et le menu est indiqué en français.

 

 

 

 

 

 

 

Les pates sont bonnes je les adore ces pâtes italiennes !! Mais Janine veut gouter au Chianti alors nous nous payons une bouteille enfin ½ car nous ne sommes pas des adeptes de ce vin … mais là surprise excellent avec le Coq sur l’étiquette (comme nous l’a dit notre guide ) et Chianti classico c’est (soi vidant le meilleur..;effectivement il est très très bon !!!

 

Le repas fut agréable et nous devons retrouver notre car le long des rives de l’Arno.

 

 Par un dédalle de petites rues nous arrivons en vue du fleuve avec  un superbe point de vue sur le Ponte Vecchio.

 

 Je fais marcher le Canon et comme d’habitude je suis à la traîne …… et voilà un groupe de jeunes gens qui arrive en face de moi et en voulant les laisser passer je mets mon pied droit sur une bordure de trottoir et là …catastrophe !!!! Une douleur violente à ma cheville les jeunes me regardent en passant car j’ai du virer par toutes les couleurs . Impossible de redresser ma cheville et j’ai mal, mal !!!

 

 

 

Florence (photo prise par des compagnons de voyage)

 

 

 Et les personnes les plus proches de moi sont Janine et une autre dame du groupe … je les appelle et tous les passants me regardent mais pas un me donne de l’aide … enfin elles réagissent que je ne suis plus avec elles et elles reviennent vite vers moi. Quand au groupe et bien « notre compteuse » trotte sur ses hauts talons à au moins 500 m sans se retourner une seule fois. Elle a surement hate de se coller le derrière sur son siège et d’attendre Pise … Bernard me sachant toujours derrière ne réagit même pas que je ne suis pas !

 

Clopin clopan j’arrive avec ma brave Janine qui m’aide comme elle peut au car . Je monte par la porte arrière sous les yeux de notre compteuse qui ne réagit pas ou ne veut pas réagir …un dossier d’accident c’est du boulot !

 

Après avoir dit ce que je pensais à mon cher et tendre me voilà avec une cheville plus que douloureuse et un brave Monsieur « rebouteux » qui vient me faire un truc à ma cheville ..;il me fait mal le bougre !!!

 mal aux pieds aie ouille mal aux pieds aie ouille

 

 La nouvelle est arrivée à l’avant du car et voilà miss comptage qui vient me voir elle n'a pas vu que je boitast car elle ne fait pas toujours attention me dit-elle … alors là je lui ai dis gentiment de retourner sur son siège mais de demander au conducteur si je pouvais rester dans le car durant l’étape de Pise car bien sur la Tour …. pas pour moi et en plus il pleut . Donc sans regret ..je connais déjà !

 

Nous voilà a Pise ! jamais je n’avais été accidentée lors de tous mes périples et pour certains beaucoup plus ardus que ce voyage en Italie . Donc direction le café du coin, où nous avons passé les deux heures d’attente .

 

 

 

La place des Miracles à Pise (photo prise par des compagnons de voyage)

 

 

Les voilà tous revenus de la Tour et elle est toujours penchée . Janine est enchantée de sa visite elle ne croyait pas voir cet ensemble architectural qu’est la place des Miracles . Je ne vous dirai donc rien sur ces lieux car pour moi Pise c’est le bar du parking car !!!!

 

Nous partons pour notre dernier hôtel qui se trouve à l’aéroport de Pise . L’endroit est frquenté par des équipage des compagnies aériennes, par des commerciaux , c’est l’endroit pour passer une nuit et se dépêcher de partir .Le repas fut pour moi un peu écourté car je souffrais de plus en plus et je voulais me reposer .

 

Donc dodo en espérant que demain !!!!!!!!

 

 

 

Lundi, 8 octobre

 

LE  RETOUR !

 

Ma nuit a été pas trop mauvaise avec les anti douleurs que j’avais pris hier soir j’ai pu dormir correctement.

 

Tous les passagers sont venus me demander comment j’allais mais notre compteuse elle pas vue. Ce n’est pas un soucis ! Quand au conducteur et bien pareil !

 

 

 

Nous reprenons la même route que pour l’aller, nous déjeunons au même endroit et nous passons par le col du Fréjus.

 

 A chaque arrêt je suis descendue du car , je ne voulais surtout pas déranger notre conducteur. Car pour tout vous dire ce charmant garçon n’a pas voulu que je reste dans le car lors de notre étape de Pise ! C’est la première fois que l’on me fait un truc pareil mais le retour « du baton » vas être là sous peu !!!!

 

« Je vous donne une enveloppe pour le chauffeur et l’accompagnatrice » voilà ce que me dit une des passagères, pas la plus futée, d’ailleurs ! Et bien c’est la première fois que le conducteur et l’accompagnatrice n’auront rien de notre part !

 

Nous traversons Lyon sans souci et notre arrivée à Chauffailles se fait vers 20 h .

 

 Notre Picasso est là qui nous attend et pour une fois je suis heureuse de rentrer chez moi . La route jusqu’à Chanteloup fut assez difficile car beaucoup de camions .

 

C’est le premier voyage où je reviens sans un seul bon souvenir !

 

POURQUOI ? … je n’avais pas envie d’effectuer ce voyage car trop long de trajet pour si peu de temps ! Janine et Bernard en avaient envie pourquoi pas ? D’habitude je m’adapte mais là rien n’a accroché ............

 

Un équipage très froid, aucun contact avec les clients, « notre compteuse » me tapait fortement sur les nerfs avec ses éternels soupirs , et ses regards « de remontrances » car j’étais toujours derrière..elle fait ce boulot depuis 7 ans, moi je l’ai fait durant … très , très longtemps !!!!! C’est vrai qu’avec des personnes comme elle ont se sent , comme le disent certains, un troupeau !!! Alors que même en voyages organisés  il est possible d’être indépendant comme je l’ai été des dizaines de fois !

 

Le circuit , Rome beaucoup trop de monde et je n’ai pas aimé.

 

Ce qui m’a le plus « emballé » : la ville de Pérouse. J’espère y retourner un jour

 

Assise, ville intéressante mais ce n’était pas le bon jour pour la découvrire.

 

 

 

 

 

Conclusion l’année 2012 est une année sans...   Attendons 2013 !!!!!!!



16/11/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres