CAPUCINE

CAPUCINE

Ma Croisière : MESSINE/ETNA

 

 

 

 

 

 

 

JEUDI 23 NOVEMBRE

 

 

 

 

 

         MESSINE   : L'ETNA  (matinée)

 

 

 

 


Toc Toc...déjà !! Il est 6 h 45 et voilà le petit déj ? C'était pour 7 h !

Nous dormions comme des bébés ! Je me précipite, ouvre la porte .... un garçon guère plus réveillé que moi me souhaite "Goodmorning" et pose mon plateau sur la table.

 

La sortie fut aussi discrète que l'entrée !!

6 h 45 ! la nuit a été courte.

 

 Non la mer n'était pas agitée, non nous n'avons pas fait de ...folies ! il y avait seulement sur notre route maritime .... le Stromboli !!

Le célèbre volcan des îles Eoliennes que nous frôlons à tribord.

 

 Le Today nous indiquait 4 h 30 et bien j'étais là sur le balcon Canon en main, prête à ...clic et clac !!!!

J'ai passé une heure a attendre et je l'ai vu ...mais d'une façon très fugitive !

 

 Là, devant le bateau, cette grande colonne de feu s'élevant dans la nuit ...c'était lui !! J'ai ouvert tout grand mes yeux , attendant de voir ce merveilleux spectacle ... mais rien .... le monstre était calmé à notre passage.

 

 Après renseignements j'ai cru comprendre que celui que je voulais voir en action à des sautes d'humeur toutes les 50 mns environ et l'Atlantica est passé entre deux accès de rage !

La journée va être longue !

Bernard lui dort encore, le Stromboli, l'arrivée à Messine lui il s'en fiche ! il dort ! Celà m'agace un peu mais je fais avec et je prends mon petit déj et me prépare sans faire trop de bruit .

 

 Je m'assure que mes deux voyageuses vont être prêtes pour descendre au Théâtre à 7 h 45 car nous partons en excursion toutes les trois. Mr Capucine, sa fille et Bernard 2 ne sont pas de la fête ! Tant pis pour eux !!

 


 

Entrée dans le détroit de Messine


Le pilote du port est monté à bord de notre paquebot à l'entrée du détroit de Messine. Pas large ce passage entre la Calabre et la Sicile 1,5 mille et d'une longueur de 11 milles qui un jour sera enjambé par un pont mais quand et après tout rien n'est urgent !!!! C'est ici que se rejoingnent la mer Tyrhénnienne et la mer Ionnienne . Les courants sont très violents et la navigation très importante est compliquée et dangereuse .

L'arrivée dans le port de Messine n'est pas très belle en comparaison à d'autres arrivées d'escale mais elle a son charme !

 


Messine vue de l'Atlantica

 

 

De gros nuages planent au dessus de la ville, rien de bon pour l'Etna ! mais un pâle lever de soleil éclair les monuments de cette ville portuaire ayant subit de gros dégats lors de terribles tremblements de terre et lui donne quelques atout pour mieux la découvrire .

La statue d'or de la Ste Vierge protectrice de la ville nous ..accueille ! (nous en reparlerons!)

 

 



A gauche la Calabre à droite la Sicile

 

 

Au théâtre il y a pas mal de monde pour les excursions à l'Etna. La distribution des N° de bus est rapidement faite, on nous conduit au pont A pour le débarquement. Nous nous dirigeons vers nos bus au pas de charge pour avoir des places pas top mauvaises : mes voyageuses à l'avant, moi derrière ... mais le fond du bus est plein !! Tant pis !

Et comme dans tous voyages il y a des têtes en l'air et bien 4 allemands ne parlant pas un mot de français ont trouvé le moyen de se glisser dans le fond du bus, une hôtesse Costa les rappellent à l'ordre gentillement mais d'un ton ferme .

 

 Allez hop le fond du car est vide ... à moi 4 places : 2 à droite et 2 à gauche !! un coup d'un côté un coup de l'autre !!!

Notre guide, une femme, nous souhaite la bienvenue et fait les présentation de notre conducteur et d'elle même. Elle est pas "saoulante" et parle un français sans accent.

Nous voilà partis à la découverte de l'ETNA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Nous traversons la ville et prenons la direction du Nord de l'île. Notre guide nous donne des explication historiques et géographiques sur cette île ayant une forme de triangle . Elle nous apprends que la nuit passée il y a eu des coulées de boue un peu plus au nord et que 4 personnes sont décédées. depuis quelques mois le temps est complètement fou comme pour nous en France !

Nous traversons les quartiers périphèriques puis c'est l'autoroute . Nous longeons la côte, la mer est belle et calme. Le soleil commence à se montrer et espérons qu'il fasse beau toute la journée !

Les villages sont nombreux le long de cet axe routier qui rejoint Messine à Taormine et Catane et qui arrive de Palerme, la capitale de l'île . La culture des agrumes est très dense dans cette région (orange citron, pamplemousse ...) la vigne aussi s'agrippe après les murs fait de pierres de lave noire, les fleurs sont superbes, c'est une flore tropicale.

 


L'ETNA !!!!!! ma première vue sur le volcan

 

Et soudain dans le lointain, un sommet enneigé s'offre à ma vue, il est là sous mes yeux entouré de volute de nuages... non pas des nuages ...mais de fumée. Elle sort de bouches de cratère en activité en ce moment, j'ai devant moi ...l'ETNA.
Je suis heureuse comme un enfant devant un jouet désiré ... je suis devant l'ETNA ! J'aime les volcans !

L'ETNA ! 3340 m environ est le sommet le plus élevé de Sicile et c'est le plus grand volcan d'Europe en activité.

Ses éruptions sont très nombreuses et la dernière a eu lieu voilà environ 3 semaines. La lave par endroit est encore chaude et une mince couche de poussière recouvre la route. Nous trouverons d'ailleurs dans la montée des équipes de nettoyage qui sont entrain de balayer la route. Nous apercevons aussi la coulée de lave toute récente.

La ville de Catane a été déjà voilà fort longtemps ensevelie et il n'est pas rare encore maintenant d'avoir des cendres qui retombent sur les ville et villages allentours.

 

 



La route conduisant à l'Etna

 

 

La route ! après avoir quitté l'autoroute et aperçu la ville de Taormine célèbre pour son théatre antique, nous empreintons une route pas très large, avec de nombreux virages. Nous traversons de nombreux villages accrochés aux pentes du volcan . La végétation est luxuriante, tout pousse !!! car un volcan dévaste tout sur son passage mais il nourrit aussi ceux qui vivent sur ses flancs . Il fait partie de la "famille" .

La route monte assez doucement en traversant un environnement fait de lave ou la végétation reprends ses droits lentement. Les arbres ont mis leurs habits d'automne et l'image fait penser aux paysages canadiens lors de l'Eté Indien : merveilleux spectacle que ce volcan recouvert d'un capuchon neigeux d'où sort la fumée qui vient du plus profond de la terre !

 

 


L'Etna et la dernière coulée de lave

 


Nous continuons notre montée à travers un chaos de pierres, la dernière coulée n'est pas loin de nous, nous apercevons des maisons qui ont été ravagées par la laves du volcan. C'est un peu fantastique que ce paysage ! j'adore !

A notre premier arrêt nous dominons la station qui est ouverte sur le versant sud de l'Etna. Un téléphèrique monte beaucoup plus haut et la pratique du ski en hiver est possible . Mais notre ascension de l'Etna va s'arrêter là ! Il fait très froid 1 ou 2 °. L'environnement est lunaire, le noir domine ! C'est impressionnant. Mais voilà les nuages qui commencent a nous rattraper ! Nous choississons de redescendre avec le bus vers notre deuxième arrêt.

 

 

Les cratères Silvestri  1986 m

 

Nous avons du temps libre pour nous ballader dans les cratères Silvestri situé à 1986 m . Les touristes sont nombreux quelques uns abandonnent mais Janine et moi continuons . Il fait froid et il y a un vent violent. La terre est rouge faite de pouzzalane et la végétation d'herbe rase est peu abondante. Nous faisons le tour des cratères et avons une vue magnifique sur la plaine qui s'étends jusqu'à la mer . Un gros bloc de pierre nous bouche le chemin c'est une bombe de lave . Enorme et le volcan crache des monstres pareils à des centaines de mètres de hauteur !!!! lors de ses moments de folie !!!

 

 



Une bombe de lave

 

 

Nous commençons à avoir froid. Nous allons nous payer un petit remontant sous forme de café et de chocolat chaud !

L'heure de quitter les pentes de l'Etna a sonnée, nous rejoingnons notre bus et la descente parmi ce paysage lunaire s'effectue sans soucis. Notre guide nous précise que les fumées sont très abondantes et en continues. L'Etna va d'après elle avoir une éruption dans les semaines à venir !! Quand ???? je suis celà avec interêt !

Nous rejoingnons l'autoroute. Nous redescendons sur Messine où nous attends notre bateau.

C'est le déluge sur la ville : orage, grêle, pluie enfin tout... et là haut le soleil brillait !!

C'est la pluie qui nous accueille à la descente du car ! Tout le monde se précipite vers l'entrée du bateau où comme d'habitude on contrôle nos cartes Costa .

Direction le buffet pour déjeuner rapidement car après nous redescendons pour visiter la ville.

 


Après notre retour de l'Etna, sous la pluie, nous retrouvons Bernard. Il a été faire un tour en ville avec sa fille et bien sur il a déjà déjeuné.

 

Nous allons toutes les 3 faire un tour rapide au self au pont 9 pour grignoter quelques "bricoles" et retourner à notre cabine pont 8 pour reprendre nos sacs et partir faire un tour de ville.

Le bateau est à quai dans la ville même pas besoin du plan ! De nombreux vendeurs à la sauvette nous abordent pour nous vendre un peu de tout : eau, cartes postales, babioles en tout genre....

L' Atlantica pose pour la photo !

Un grand boulevard à traverser en évitant les voitures qui vont bon train et nous sommes en ville !

Messine !

 

 Ville peu connue d'Italie, située au nord- est de la Sicile, a une population d'environ 250 000 habitants.

 

 Son détroit lui est connu, le détroit de Messine qui sépare de quelques kms la Sicile de l'Italie continentale, Reggio de Calabre est à portée de main !

 

 La ville a toujours été meurtrie par les tremblements de terre et surtout par celui de 1908 qui fit de nombreuses victime et ensuite elle fut bombardée en 1943 par les alliés.

 

 C'est donc une ville neuve.

Elle est dominée par l'église du Christ Roi. Nous arrivons en ville et sommes accueillies par la statue d'un bel italien ..excusez un sicilien !!!Gaetano Martino ??? et pourtant c'est lui qui est à l'origine (et quelques autres!) de la conférence de Messine en 1955 qui allait déboucher sur le Marché Commun ! Il était un médecin et un homme politique de renom. En 1957, c'est lui qui conduisit la délégation italienne pour le traité de Rome.

Les rues de la ville sont désertes et la pluie commence a venir nous ennuyer . Mais je sais très bien ce que je veux découvrire : la Cathédrale et son Campanile !

 

 


 

La Cathèdrale et le Dôme


Après être passé, et l'avoir admiré, à coté de la statue de l'Immaculée nous découvrons la place del Duomo !

La place est très grande et toute pavée. Les voitures y sont interdites. Tant mieux !

 

 Cette cathédrale a été construite par le roi Roger II. L'aspect actuel de cette cathédrale de style normand est le fait de la reconstruction récente due aux dégats importants survenus lors des différents épisodes de l'histoire de cette ville.

Ce qui attire l'oeil du voyageur c'est le Campanile ! 65 m de haut ! Un clocher entouré de 4 petits clochers surmontent un ensemble hors du commun : une horloge astronomique !

 

 La plus grande au Monde : 39 m de haut ! et conçue par une fabrique française, l'horloger alsacien UNGERER, ceux qui ont fabriqué l'horloge astronomique de Strasbourg visible dans la cathédrale de la capitale de l'Alsace.

 

 Celle de Messine fut conçue en 1933. Les personnages sont nombreux : des animaux (coq, lion, chevaux..) des personnages religieux : la Vierge Marie, l'Enfant Jésus, les statues des 4 ages ... puis des personnages de la vie locale : les jeunes filles qui font office de Jacquemart.

 

Personnages de l'Horloge Astronomique

 

 

Et tout ce petit monde se met a chanter l'AVE MARIA à midi !!! et bien nous il nous faudra revenir ! Dommage !!!

La façade tournée vers la cathédrale comprend des indicateurs astronomiques et astrologiques.

Sur le côté de la place se trouve une merveilleuse fontaine : la fontaine d'Orion. Elle est très imposante.

 


La Fontaine d'Orion

 

La place commence a s'animer. Des croisièristes investissent les lieux, les boutiques de souvenirs et les bars environnants. Je dois avoir "une tête à renseignements" car plusieurs personnes viennent me demander si je connais les horaires d'ouverture de la cathédrale (elle est fermée !!!) et si je sais connais l'endroit ! Bien sur je suis toute contente de leur expliquer ce que j'ai appris avant de partir de chez moi sur ce très bel édifice . Les gens sont surpris par le fait qu'il s'agit d'une fabrication française !

Bon nous voudrions bien visiter l'intérieur de ce monument . Ouverture 15 h 30 me répond un marchand de cartes postales !

Et bien nous allons être satisfaits sous peu !

 

 

 

 

L'Intérieur de la Cathédrale

 

 La porte s'ouvre. La porte du portail principal est très belle toute en bronze !Nous pénétrons dans l'édifice : le plafond qu'il est beau ! tout en bois scultpté et très bien restauré . L'intérieur est clair et divisée en 3 nefs séparées par des colonnes de marbre. Cette église a été restauré mainte et mainte fois et il ne reste que très peu d'éléments originaux intéressants.

Nous sortons et nous sommes accueillies par ...la pluie !!! Parapluies... capuches... enfin tout "le matériel nécessaire" à protéger les mises en plie !!!!

Nous repartons d'un pas pressé vers le port et notre bateau .

La pluie nous chasse de cette ville qui demande sûrement a être plus connue comme beaucoup de villes italiennes moins célèbres que les inévitables... Rome, Venise, Florence et j'en passe !!!

Notre arrivée sur le port est bien arrosée, nous passons au contrôle de sécurité, et la jeune femme qui fait les contrôles n'a rien d'une rigolote .. pas le sourire !!

 

 Hop nous sommes à l'abri et direction la cabine pour nous relooker un peu et retrouver toute la famille au self pour un petit ...casse croûte bien mérité !! Pâtisseries, mini sandwichs (je les adore!!) , pizza, café ou thé et nous voilà sur pieds !!!

Comme tous les soirs je vais assister au départ du bateau et celui ci approche donc direction mon balcon "privé" !

 

18 h corne de brume et c'est parti......

 

La Vierge à la Lettre

 

La nuit commence à tomber et la statue de la Vierge à la Lettre est toute illuminé. C'est la Ste Patronne de la ville et sur son socle sont écrits les mots que la Vierge Marie aurait adressés à St Paul (encore lui Monique !!!)

"Nous vous bénissons, vous et la ville elle même" donc c'est bon on peut naviguer en toute tranquillité et nous voilà en "route" pour une journée en mer ! direction Rhodes. J'attends beaucoup de cette escale que je ne connais pas, Mon Dieu pourvu que le beau temps soi avec nous ..........................

 


 

Nous allons assister au spectacle genre cabaret avec de très jolies femmes  puis en attendant l'heure du dîner nous allons prendre un cocktail à l'Atrium. Janine aime bien l'endroit et bien autant lui faire plaisir ! A 21 h direction le restaurant où nous retrouvons nos 2 serveurs attitrés.

 

Ce soir nous changeons d'heure : 1 heure en avance ! une heure de moins à dormir ;..mais là pas d'importance nous n'avons rien ..à faire donc demain réviel et petit déj vers 8 h 30 et encore en cabine pour moi et au restaurant pour Mr Capucine qui trouve plein de copains et copines pour discuter dès le matin !!!

 

 

pour connaitre la suite cliquez ici

 

 



06/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres