CAPUCINE

CAPUCINE

RUSSIE : KOSTROMA / YAROSLAV


 

 

 

 

 

 

 

 

KOSTROMA - JAROSLAV

 

 


Aujourd'hui pas beaucoup de kilomètres, heureusement car nous sommes tous anéantis par la chaleur qui ne baisse pas ou peu, d'intensité la nuit. Impossible de dormir ! et en plus comme d'habitude il y avait un mariage ... à l'hôtel et les décibels étaient de "sortis" et la Vodka ...aussi !!

 

 A 3 h du matin tout passait par dessus la terrasse où les invités avaient pris place : chaises, assiettes, verres, enfin c'était le déménagement !!!!!! Donc la nuit fut très courte !

 



Notre petit déjeuner se déroule bien. Christelle et Nathalie donnent des ordres aux employés de l'hôtel car nous déjeunons ici et elles ne voudraient pas que se reproduise le même problème qu'hier soir. Car les chefs, ici, sont ...absents !

Nous voilà partie pour la visite de cette ville de Kostroma qui ne voilà pas si longtemps (1991) était interdite aux étrangers à cause d'une base militaire toute proche.

La Volga ! est toujours là et j'aperçois un bateau de croisière amarré pas très loin de la plage où nous sommes allés nous promener hier soir.

 

 Nous traversons le pont qui enjambe le fleuve . Nous longeons d'immenses bâtiments industriels. Kostroma est la capitale du lin et l'usine est la plus importante de Russie, elle emploie 7000 personnes.

 

Mais notre but est le Monastère de St Iipatiev qui se trouve le long de la Volga.

 

 

 Les abords de cet ensemble imposant est un véritable marché du lin. Il y a de nombreuses petites échoppes vendant de tout : serviettes de table, tricots, jupes, pantalons, nappes...

 



Nous entrons dans le monastère par une très belle porte surmontée des insignes de la Tsarine Catherine. Et là c'est le calme ! des jardins magnifiques et toujours beaucoup de pélerins.


La Cathédrale de la Trinité avec ses coupoles dorées fut reconstruite par les Romanov après sa destruction par l' explosion d'un stock de poudre en 1649.

Il y a une célébration à l'intérieur et la gardienne, pas trop aimable comme d'habitude , nous interdit les photos, mais on vas bien y arriver quand même.

 

 

 

 Christelle se retrouve avec un foulard sur la tête avec l'ordre impératif de le garder !!!! et oui ça ne rigole pas !!!

 

 

 

 Effectivement nous apercevons une masse dorée, tout le monde tend les mains vers ce qui doit être un haut dignitaire de la religion orthodoxe ! mais ce qui nous impressionne le plus c'est la richesse de l'Iconostase dorée, une véritable merveille . Que de richesses ! et les Portes Saintes ! de la dentelle de cuivre doré ! Toutes ses merveilles sont des dons des Godounov et des Romanov qui ont séjournés dans ces lieux .

 


 


Le soleil est de plomb, la chaleur est accablante mais la visite de ce lieu n'est pas terminée.

 

 Nous découvrons un batiment à facettes polychromes dominante orange. C'est beau ! c'est dans cet endroit que Michel Romanov trouva refuge au 16ème siècle, c'est le Palais des Boyards Romanov.

Les jardins sont agréables, nous rencontrons comme dans tous les monastères visités de jeunes hommes en grande soutane noire, les futurs pop de demain !

 


Nous repartons laissant derrière nous une foule de pélerins qui vient d'arriver.

 


Notre visite vas continuer par la "visite" au magasin d'usine de la fabrique de lin. Les dames du groupe vont pouvoir dépenser leurs roubles ou faire "chauffer" la CB . Il y a de tout même les prix sont en euros ... commerce quand tu nous tiens !

 


Les vendeuses sont très aimables et parlent même un peu le français pour l'une d'elle.

 

J'achète une tunique en lin. Il y en a pour tous les gouts. Jeannine porte son dévolu sur un pantalon et la voilà partie l'essayer. Christelle fait son choix : un pantalon rouge ....en lin . Enfin tout le monde à son petit paquet et nous voilà repartis pour notre car, direction le restaurant .



Je m'installe et me retourne pour parler de nos achats à Jeannine, ...pas de Jeannine !!!

"Christelle ! on a oublié ... la cousine " et oui nous sommes cinq au fond et elle se fie à moi pour dire si nous sommes là !!! et là et bien j'ai pas fait attention ! Oh ! nous ne sommes pas loin mais tout de même ...

Nous voilà repartis, j'angoisse un peu, à 85 ans j'espère qu'elle ne vas pas paniquer !!!! et bien pas du tout lorsque je vois notre Jeannine au bord du boulevard avec deux employées du magasin entrain de discuter !!!! et bien c'est le soulagement . Et elle de me dire :

 

"Fallait pas te faire de souci j'aurai pris un taxi et comme on déjeune à l'hôtel et bien je vous aurais attendus là bas ! Tout le monde la fait enragé et nous rigolons de sa mésaventure !!!!



Nous repartons en direction de la ville de Kostroma avec tout le monde à bord cette fois ci.

Kostroma n'a pas de Kremlin mais une magnifique place en éventail d'où partent 7 rues. Elle porte le nom d'un héros local, Soussassine .

 

 

 

 Il y a beaucoup de monde sur cette immense place bordée de très belles arcades et d'un marché assez conséquent.

 

 

Une tour attire l'oeil, c'est une tour de guet octogonale . C'est la tour des pompiers, elle est jaune et blanche fraîchement restaurée elle est le symbole de la ville.

 

 Nous faisons un petit tour de ce bel endroit mais il fait si chaud que les arbres d'un jardin public nous attirent.

 

 Mais il faut continuer notre promenade.

 

Nous arrivons devant une statue de Lénine qui le bras tendu nous montre ...la direction de la prison.

 

 

 

Nous dominons la Volga, la promenade aménagée est agréable et nous faisons la rencontre avec un jeune soldat de la marine russe car demain c'est la fête de la Marine nous avons eu les cornichons mais nous n'aurons pas la marine ..tant pis . Nous allons immortaliser cette rencontre avec ce jeune garçon en prenant une photo de lui et de Christelle , après le GI à Izmir, le russe à Kostroma ....

 



Notre promenade prends fin et nous retrouvons notre car avec bonheur.

 

Direction le restaurant où les ordres donnés ce matin ont été scrupuleusement respectés, comme quoi !!!!!

Après notre repas nous voilà repartis pour un nombre infime de kms : 80 kms pour arriver à la dernière ville de notre circuit dans l'Anneau d'Or qui fut plein d'Or mais aussi de chaleur ... et je vous dis franchement j'en ai un peu marre ! la chaleur, les guides qui ne vont pas me réconcillier avec cette profession, le manque d'organisation partout et ces églises orthodoxes que je n'aimais déjà pas beaucoup mais que maintenant ...j'évite !!

 

 Bon encore un peu de courage car le chemin de retour à travers la Russie profonde s'annonce ardu !

Tout le long des 80 kms entre Kostroma et Iaroslav .....et bien des églises et des villages croulants sous la chaleur.

 



Nous arrivons dans cette cité la plus ancienne des villes construites le long de la Volga et là nous découvrons un vaste chantier ... des grues, des camions, du terrassement partout enfin le 'bordel" !!!!!

 



Nous arrivons non sans mal à l'hotel, un immense batiment situé au bord de l'affluent de la Volga , Kotorosl et là des travaux encore.

 

Notre guide arrive, c'est une personne déjà d'un certain age mais dans toutes celles que nous avons eu ce fut la meilleures. Un français parfait , professeur de .... français à la retraite, gaie et amusante... ce qui mérite d'être signalé.

Nous déchargeons nos bagages, nous prenons possession de nos chambres. L'Hôtel est bien mais toujours le même souci une clim insignifiante.

 

 Notre chambre donne sur un ensemble picturale assez beau, des églises partout dont une toute rouge !

 

 


Nous partons pour la visite d'une église très importante pour la ville et ensuite nous ferons un petit tour à pieds.

 

Notre guide nous explique le pourquoi de tous les travaux, la ville de Iaroslav fête ses 1000 ans (1010/2010) et des travaux gigantesques ont été entrepris pour cet évenement car le Président russe et ...son Premier Ministre !!!! doivent honorés de leur présence la ville de Iaroslav . Mais à préciser que nous sommes fin juillet et que ...la Fête doit avoir lieu en Septembre !!! j'ai bien peur (d'ailleurs si un voyageur peut me le dire ) que les travaux restent ...inachevés !!! Dommage car l'idée était bonne !

Elle nous fait arrêter dans une rue peu passagère, il faut dire que la circulation est presque nulle, Bernard (le mien) vas garder le car pendant que l'autre (le conducteur) vas visiter.

 

 

 

 

 

Nous arrivons devant une superbe église, L'Eglise du prophète Elie.

 

 

La place est bordée de batiments administratifs assez colorés

 

 

 

 

. L'église est très belle avec un clocher octogonale et un toit pyramidal, cinq coupoles surmontent tout cet ensemble. Mais l'intérieur est encore plus impressionnant, des fresques partout ornent les murs, les plafonds, le bleu est une nouvel fois somptueux.

 

 

 

 

 


Devant nous l'Iconostase baroque est en tilleul sculpté et parmi tous celui là est immense et d'une richesse impensable. Certains murs sont bordés par des carreaux de céramiques, encore intactes, signature des artistes de cette ville.

Perso je trouve l'ensemble "lourd" mais il faut reconnaitre qu'il y a un travail gigantesque de réalisé et une richesse outrancière pas en rapport avec la vie actuelle et surement celle passée !!!!

 


Nous retournons à notre car et là nous trouvons Bernard en pleine discussion avec un charmant monsieur.... en visite chez ses parents qui habitent dans la rue. Lui, habite et travaille à Besançon et lorsque'il a vu un car français (chose quand même assez rare!) il est tout de suite venu parler avec celui qu'il a pris pour le conducteur. Pour lui le boulot restant à faire en Russie est .... immense et la fin du tunnel n'est pas déjà arrivée !!! C'est bien ce qui nous a semblé tout le long de ce voyage !


Nous reprenons notre bus qui vas nous déposer le long d'une grande esplanade et delà marche à pied ... il fait une chaleur torride et l'eau coule à flot dans nos gosiers asséchés.

 


Nous commençons notre randonnée par le stade de l'Université qui semble, pour notre guide, fort important mais bon! puis nous stoppons devant un plan assez bizarre une grande stèle en l'honneur des combattants de la guerre de 1945 avec une flamme pour le soldat inconnu et dans le fond la cathédrale de la Dormition, toute neuve, qui vas être inaugurée pour les fêtes de septembre. Elle, elle est terminée !!!

 

 

 

 Nous continuons notre ballade par l'accès à un promontoir qui donne une vue magnifique sur la Volga. A cet endroit le fleuve fait 800 m de large et une ballustrade sert de garde de fou mais c'est là que "les amoureux" viennent accrocher un cadenas et jettent la clef dans la Volga pour se jurer fidélité éternelle... pas facile de la retrouver au cas où!!!!!! .

 

 

 

Nous apercevons un bateau de croisière et rencontrons des français qui font une croisière de St pertersbourg à Moscou. Ils ont chauds également sur le bateau et bien ...les clim ne fonctionnent pas !


Nous retrouvons notre bus et partons faire un tour de ville. Les nombreux bâtiments et églises sont éparpillés  mais une "petite" église attire mon attention et en plus elle est située juste à côté de notre hôtel.

 

 

Les travaux sont gigantesques, un pont est en construction mais peu de monde pour "bosser" !

Nous rentrons à l'hôtel et décidons d'aller faire un tour dans le centre ville tout proche.

 

 

 

Nous faisons un stop à cette charmante église de briques rouges qui s'appelle l'Eglise Ste Epiphanie (la seule dont je me souviens du nom sans réfléchir )Elle est sur la place qui porte son nom et fait face à la statue de Iaroslav le Sage avec l'Ours, emblème de la ville, à ses pieds. C'est la plus belle que j'ai vu (à mon gout) et c'est une simple église paroissiale ... avec beaucoup d'améliorations. Pour les habitants c'est la fiancée de Iiaroslav ... Nous ne pouvons rentrer elle est fermée ! Tant pis.

 

 

 

 Notre tour de ville est assez rapide car nous n'avons qu'une idée prendre une bonne douche, manger et se coucher car demain long parcours qui vas nous mener des environs de Moscou (nous sommes à environ 200 kms de la capitale) jusqu'à Novogorod tout à côté de St Pétersbourg !

 



Nous prenons notre repas qui ne m'a pas laissé de souvenir et au lit.

 

 

 

L'HOTEL

 

L'Hôtel "Yaroslav"  a une situation assez privilégiée juste en bordure d'un affluent de la Volga mais les travaux défigurent le paysage et la promenade , le long de la rivière, est interdite en raison des gros chantiers de réhabilitation.
L'hôtel est le type même d'hôtel russe. un grand bulding d'apect froid juste quelques "petites fleurs" ornent l'escalier d'entrée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes dans des chambres confortables avec un ameublement assez simple comme tous les endroits où nous aurons séjournés.La salle de bain est très propre.  L'hôtel fait parti d'une chaîne "East Western" ... nous avons les "Best Western".....

 

 

 

 

 Le hall est très clinquant et la réceptionniste n'est pas des plus agréable !!!

 

 

 

 

Cliquez ici ......



20/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres