CAPUCINE

CAPUCINE

AUTRICHE : VALLEE DE GROSSARL

 

 

JUIN 2008 !  GRAND EVENEMENT ! LE 13 JUIN !  60 ANS !

 

QUI  ?    Et bien .......  BERNARD !!

 

Voilà 7 mois que nous avons "rendu notre tablier". nous commençons à faire surface donc après notre petite escapade en Italie j'ai décidé d'offrir à mon mari un voyage  qu'il regarde très souvent sur le catalogue MUGLER  "Séjour enchanteur dans le GROSSARLTAL" .

 

 

 

 

 

 
Avec Christelle, Sandrine et Josiane des Voyages Mugler nous avons fait ça bien et nous avons gardé la surprise jusqu'au bout . Christelle a demandé un surclassement pour la chambre dans ce superbe hôtel situé dans une des plus belles vallées autrichiennes.

 

 

 

 

 

L'Hotel EDELWEISS

 

 

Lorsque nous lui avons donné sa pochette avec tout le programme il a compris pourquoi les valises étaient assez conséquentes car officiellement nous restions à Ingwiller pour fêter en famille son anniversaire.  Heureux ! surement mais pas beaucoup de commentaire comme d'habitude !

 

Le bus vient nous prendre devant chez Christelle. Le conducteur, Georges est un bon copain de Christelle et Bernard.

 

 Une fois le ramassage de tous les passagers terminé nous partons direction l'Allemagne.

 

 Notre déjeuner à lieu à AUGSBOURG (ville jumelle de Bourges). Puis direction MUNICH, nous passons devant l'Aréna, le Stade du Bayern. Il est juste en bordure de l'autoroute, nous voyons aussi les direction de Dachau.

 

 

 Nous arrivons en AUTRICHE juste au-dessus de SALZBOURG que nous contournons et direction les vallées verdoyantes autrichiennes.

 

 Georges connait très bien la route car il y fait de fréquents séjours.

 

 Nous arrivons à GROSSARL en fin d'après midi.

 

HOTEL EDELWEISS **** Sup !  La classe !

 

 L'Hôtel est un peu en dehors du village et aux pieds des pistes de ski car l'hiver, le ski est roi ! Nous sommes à 920 m d'altitude et le parc national des Hohe Tauern est tout proche .

 

L'Hotel  !   et bien ! tout blanc et très grand ! Un décor à ....... l'autrichienne . Plein de petites salles très bien arrangées avec des tons chauds.

 

Notre Chambre !  On vas dire notre ... appartement  !!!!  SUPERBE !

 

   Une très grande chambre avec deux balcons fleuris et une superbe vue sur le village et les montagnes environnantes. Notre fille a fait ça bien !

 

 

 

Notre chambre

 

Le diner se passe dans une magnifique salle, nous avons un buffet pour les entrées et le dessert et nous avons le choix entre 3 plats pour le plat principal. Donc Bernard vas pouvoir manger comme il le veut car il est difficile, le garçon !!!! Mais là pas de souci... pour son tour de taille !!!

 

Nous faisons un petit tour dans les environs proches et allons nous coucher dans notre superbe appartement !

 

 

 

Le lendemain nous avons la matinée de libre .  Nous nous reposons un peu après notre petit déjeuner copieux comme il le seras tous les jours de la semaine .

 

 

 

 

Vue d'un des balcons

 

Après le repas nous avons la surprise de voir arriver un tracteur avec des wagons !!! Et oui, c'est pour nous ! Nous allons remontée la vallée jusqu'à un village, Huttschlag, situé dans le parcnational des Hohe Tauern !

 

 

 

Le train / tracteur

 

 

 La promenade par ce moyen de locomotion local est agréable. Le lieu est très beau , nous nous promenons dans les environs et nous allons rendre une visite au musée local. Il fait chaud et la bière que nous dégustons nous fait du bien.

 

 

 Le train (enfin le tracteur !!) vient nous reprendre. Un "en cas" est prévu avant de rentrer à l'hôtel.

 

 

 

 

 

 L'arrêt a lieu dans une ancienne ferme, et comme en Autriche, tout se passe en famille et bien nous retrouvons .... le "patriache et son épouse" patrons de l'hôtel EDELWEISS . Beignets, chocolat chaud, café, chants et serveuses en costume local nous font passer une agréable fin d'après midi. Les montagnes sont verdoyantes et les chalets font une superbe carte postale !

 

 

 

 

 

 

 

Un petit apéro nous a permis de faire plus ample connaissance avec certains de nos compagnons de voyage.

 

Les repas tous les soirs étaient copieux, le seul problème les serveuses ne parlaient pas un mot d'anglais et ...encore moins de français  !

Heureusement nous étions avec des alsaciens qui se débrouillent parfaitement avec la langue de Goethe. Ils nous faisaient la traduction.

 

Aujourd'hui nous allons faire connaissance avec les hauts sommets autrichiens ! Pour moi c'est une deuxième fois. La 1ère j'étais au volant d'un bus en convoi avec mon ami Jaky, deux bus, un grand tour d'Autriche mémorable, organisé par moi toute seule : 70 clients !!! Que de souvenirs !!!

 

Nous partons donc pour le GROSSGLOCKNER. Voilà 1 mois environ, Georges n'avait pas pu monter au sommet  : chutes de neige importantes et col fermé !! pas de "chance

 

La route traverse des paysages d'une grande beauté. Il y a toujours de la neige sur les sommets. Les vallées sont verdoyantes. De nombreuses cascades dévalent les pentes abruptes des montagnes.

 

 

 Cascade et torrent

 

 Le car monte allégrement jusqu'à "la Kaiser Franz Josephshone" Altitude 2369 m.Nous allons déjeuner au restaurant d'altitude situé tout en haut.

 

 

 

 

Le car Mugler dans un paysage superbe

 

 

 En été,  la route pour monter au col est payante et je me souviens de la quête que nous avions du faire pour payer le passage car à cette époque, les autrichien ne prenaient pas les CB !!!! Mais aujourd'hui pas de péage ...

 

 

 

Le Gross.... s'élève devant nous à 3797 m, c'est le plus haut sommet autrichien. Son sommet est encore très enneigé bien que le glacier qui en descend est entrain de fondre dangeureusement à cause du réchauffement de la planète .

 

 

Le GLOSS....

 

 

 

Après le repas nous avons du temps pour aller de nouveau admirer le paysage. Nous découvrons des marmottes. Elle viennent chercher de la nourriture auprès des touristes.

 

Le paysage est grandiose. Un des plus beaux paysages autrichiens .

 

 

 

 

 Notre amie : la marmotte

 

 Au retour après une descente vertigineuse et des paysages toujours superbes nous arrivons à Heiligenblut . Nous avons un peu de temps libre pour faire quelques achats. Nous regagnons l'hotel par Lienz et Mittersill.

 

 

 

L'église de Heiligenbult

 

 

Ce soir avec 2 autres couples nous allons, après diner,  à la discothèque. Une ambiance sympa, peu de monde quelques jeunes gens et nous. Georges notre chauffeur vient se détendre un peu. Nous lui "offrons l'hospitalité" et une bière qu'il a bien méritée. En plus demain il peut faire la grasse matinée ...et nous aussi car l'excursion n'est que l'après midi. Nous dansons un peu mais la musique n'a rien d'autrichien !!!

 

A notre réveil, je vais sur le balcon et le paysage qui s'offre à moi est agréable : les montagnes sont entourées par de légers nuages. . Il vas faire beau !

 

  

Après le petit déjeuner, nous décidons d'aller nous promener jusqu'au village.

 

 Nous traversons la rivière . Nous arrivons dans le village, une petite ville qui vie surtout l'hiver avec le ski, les maisons sont très belles et très bien décorées. J'ai toujours admiré les voilages des fenêtres, c'est très élégant et l'on s'imagine des intérieurs douillets surtout l'hiver avec les feux dans les cheminées !!!!

 La ville est très calme. Les magasins sont assez nombreux. J'achète quelques cartes postales. Notre but était d'aller jusqu'à l'église que j'ai vu de mon balcon mais je suis obligée de stopper en cours de chemin, la pente est trop dure, je ne peux pas monter. Tant pis !

 

 

Nous commençons notre retour en passant par un autre quartier de cette petite bourgade. Mon attention est attirée par une boutique de fleurs, le décor est rigolot avec un petit cochon en terre et plein de décors autour. Nous découvrons un  torrent qui gronde en passant le long des maisons en bois. Nous faisons une petite halte pour admirer les maisons et leur jardins très fleuris. 

 

 

Tout à côté de l'hôtel des habitants sont entrain de s'occuper de leurs plantations, de superbes géraniums !!! Nous découvrons des petites biquettes dans un prés bien vert avec une herbe bien grasse pour les nourrir. Elles sont adorables et viennent à la haies pour se faire caresser. 

 

 

 

Une des petites biquettes

 

Nous rentrons à l'hôtel car le déjeuner est prévu à midi et il faut se préparer pour l'excursion de cet après midi. 

 

Le repas est servi dans une magnifique salle à manger avec un grand poêle au milieu de la pièce. Le décor est fait avec beaucoup de gout. 

 

La promenade cet après midi vas nous mener le long de la vallée de Kleinard pour arriver au lac de JAGERSEE l'un des plus typiques paysages des Hohe Tauern.

 

 Les montagnes sont  peu élevées et de superbes chalets s'accrochent à leursflancs très verdoyants.

 

 Nous arrivons à notre point de promenade et nous sommes accueillis par un superbe troupeau de vaches !!

 

 

 

Accueil avec les clochettes !

 

 Le lac s'étends entre les montagnes qui se reflètent joliment dans ses eaux. Tout est calme malgré quelques personnes qui font du pédalo et des canards qui s'ébattent tranquillement . Nous pouvons si nous en avons envie faire le tour du lac car une promenade aménagée facilite le circuit.

 

 

 

 

 

 

 

 Le Lac de JAGERSEE

 

Bernard et d'autres voyageurs se lancent à l'assaut de ce circuit pédestre, moi plus modeste je vais aller me promener tout près et prendre quelques photos de ce lieu plein de beauté et de douceur.

 

Je m'installe à la terrasse de l'auberge seule habitation de cet endroit. Un café et un apple strudel me sont servis et j'attends que le groupe soit de retour. A leur arrivée la terrasse est prise d'assaut, tout le monde à soif : la bière est de mise !!!!!

 

Le retour se fait tranquillement et nous arrivons à l'hotel juste  pour assister à un mariage autrichien. Pas un mariage ordinaire ,  un mariage vraiment couleur locale !!

 

La musique est là avec un batonnier, puis la mariée qui elle est en robe ivoire, puis tout un cortège, les dames en robe et chemisier typique,  les messieurs en short en cuir avec veste brodées .

 

 

 

Le cortège du mariage

 

 Le cortège est important et se dirige vers la grande salle de l'hotel décorée de fleurs, de noeuds, de voilage.

 

 La bière et autres boissons ...assez fortes coulent à flots.

 

 J'ai peur que la nuit soit pas très calme surtout qu'un orchestre vient de s'installer sur la terrasse !!!!

 

Le petit déjeuner fut un peu agité. Comme nous le pensions, les personnes ayant leur chambre au-dessus de la terasse n'ont pas fermé l'oeil de la nuit. certains sont un peu grincheux .... nous ?  rien entendu !!!

 

 

Nous avons prévu d'aller faire un tour sur les sommets au-dessus de l'hôtel : le départ des pistes de ski . Pour celà nous prenons un téléphérique qui nous permets de monter tout là haut . Nous avons eu des petis problèmes de traduction car l'allemand n'est  pas mon fort, mais un des jeunes employés parlait anglais donc le malentendu fut vite dissipé . La première partie ce fait avec des "oeufs" et la deuxième avec un télésiège. Nous sommes au niveau des cimes des sapins, des vaches paissent tranquillement.

 

 

Les remontées mécaniques

 

Nous avons une vue à 360 ° ! Il fait beau et le soleil commence a être chaud. Il y a pas mal de monde. Certains promeneurs ont apporté leur vélo et vont s'amuser une partie de la journée dans les faux plats du sommet. D'autres vont picniquer, les autres empreintes la route tracée sur le sommet et qui permet de monter encore plus haut  .

 

 

Les sommets alentours

 

 Le village est à nos pieds et notre hôtel, tout blanc, nous semble  très vaste. Le sommet est  verdoyant. L'hiver avec la neige le paysage doit être grandiose !

 

 

 

Le sommet

 

 Nous revenons à l'hôtel pour midi mais  une odeur  très désagréable nous surprends ! C'est vraiment ... plus que désagréable !!!! On nous fait déjeuner dans une salles et les portes de la terrasse ont été fermées. Les locaux eux n'ont pas l'air d'être incommodés par une odeur ...que nous avons bien reconnue : le purin  !!! et oui il y a encore des fermes au milieu des villages et nous avons, de notre balcon, trouvé l'auteur de se ....méfait !!!  Un fermier qui est entrain de faire de l'épendage de lisier avec un engin spécial ... c'est pour celà que le fourrage est si vert et qu'il y a au moins 3 récoltes par an ....

 

 

 

 

 ????????

 

Cet après midi direction les gorges de LIECHTENSTEINKLAMM..... on nous a prévenu qu'il faut marcher ! qu'il faut faire attention ...car terrain glissant !!! On vas bien voir !

  

Nous voilà donc partie en direction de St Johan.

  

  

  

 La route qui suit un torrent se rétrécie de plus en plus. Georges stationne le car sur une esplanade où il y a plusieurs voitures de touristes. Tout le monde est équipés de chaussures de marche et de KW, non il ne pleut pas mais les gorges sont très, ...humides.  Bernard reste avec Georges au bus.

  

 

  

 Me voilà partie pour une découverte. Effectivement ce qui surprend en premier c'est le bruit que fait le torrent mais en s'avançant un peu plus dans le chemin et bien .... c'est l'étroitesse des lieux . Des escaliers et un chemin de bois ont été aménagés le long du torrent dans son parcours dans les entrailles des  roches noires. Il fait sombre et c'est un peu lugubre. Par endroit on aperçoit le ciel mais le bruit fait par le cours d'eau est assourdissant. Sans trop de soucis j'arrive jusqu'au bout de la gorge et tout en haut nous apercevons la route .

  

  

  

 Pour descendre c'est un peu plus compliqué car il y a pas mal de visiteurs et le chemin de bois est étroit, il faut donc faire attention. J'ai fait plusieurs touts d'Autriche mais jamais encore je n'avais eu l'occasion de voir cette merveille de la nature. Si vous passez par là rendez visite à ces gorges de  LIEC..... .

  

 Nous prenons un verre à la buvette locale et repartons pour récupérer notre bus.

  

 

Le temps se brouille un peu et en arrivant à St Johan en Pengau il tombe quelques gouttes.  Rien de méchant.

  

  

  

L'église de St Johann

  

Je pars à la découverte de l'église qui est assez imposante. Elle est en surplomb de la ville. Je fais une petite visite à l'intérieur et quelle n'est pas ma surprise de trouver une statue de Ste Bernadette, oui la notre, celle qui est à Nevers au Couvent St Gildars !

  

 

La ville est envahie par les forains car c'est la fête et la circulation est assez compliquée même pour les piétons car ils sont entrain de monter les manèges, chalets, etc...

  

Nous repartons vers notre lieu de résidence et l'odeur de midi est toujours bien présente et fort désagréable !!!  enfin c'est du produit naturel .....

 

 

Aujourd'hui dernier jour dans ce superbe hôtel !

 

 

 

 

 

La magnifique piscine !

 

 

 

Ce matin tous en maillot de bain et direction la piscine ! Chacun a son peignoir de bain, les petites claquettes, les serviettes tout est fournis par l'hôtel.

 

Nous découvrons ce magnifique espace nautique. il y a un centre de remise en forme, un sauna, des jackusis enfin tout pour prendre soin de son corps.

Nous allons juste nous rendre à la piscine. elle est superbe ! Je me lance mais pas trop loin du bord car...et bien oui.... je ne sais pas nager !!!! Mais je peux sans risque me détendre et rigoler avec les autres amis de voyage.

 

Le cadre est très beau, la piscine donne sur une grande terrasse plein sud où sont installés des transats.

 

Nous ne déjeunons pas au restaurant de l'Hôtel. Nous partons en voiture "tout terrain" pour une escapade en montagne. Les routes ne sont pas très bonnes !!! mais nous nous amusons bien. Les conducteurs sont des gens du pays et nous allons bientôt découvrir où nous allons passer notre après midi.

 

 

 

 

 

STOP !! Maintenant marche à pieds ! La vallée est assez éloignée et les montagnes ont encore de la neige.

 

Nous sommes dans une ferme auberge, en plein milieu des alpages. C'est très beau et l'accueil sympathique.

 

Tout est très ancien dans cette ferme. La cuisine est élaborée par maman, papa s'occupe de la logistique et la ferme en général et les enfants font office de serveurs et d'animateurs.

 

 

 

Nous déjeunerons à l'intérieur. Les meubles sont très rustiques.

 

On nous apporte une grande planche avec plein de bonnes choses : charcuterie, fromages ... Bernard se fait un plaisir de boire un grand verre de lait frais.

 

 

 

 

 

 

Nous pouvons accéder à tous les endroits de la ferme. les près environnants sont tous bien verts et parsemés de fleurs champêtres.

 

Nous mangeons notre dessert et buvons notre café sur la terrasse et là c'est l'immense chaîne montagneuse qui s'offre à notre regard.

 

Les garçons jouent de l'accordéon et nous dansons avec le vide à nos pieds. L'un d'eux sort des échasses et les montagnes font un fond superbe à ce garçon juché sur ses bâtons !

 

 

 

 

 

Nous passons une superbe journée au soleil. Que c'est beau la vie !!!

 

La descente est....rapide !!! et nous retrouvons l'hôtel mais il faut faire les valises et penser au départ demain matin.

 

Le dîner se fait dans une bonne ambiance.

 

Le départ à lieu assez de bonne heure et comme toutes les bonnes choses ont une fin... et bien nous disons aurevoir à cette vallée du GROSSARLTAL !

 

Si vous avez la chance de vous rendre dans la région de St Johan in Pengau, continuez votre voyage jusque dans cette vallée ! c'est superbe et l'hiver, pour les amoureux du ski, ce doit être enchanteur !

 

J'espère que cette ballade en Autriche vous auras ravie.

 

 

 

 

 

J'ai plein d'autres voyages à vous raconter .



01/01/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres