CAPUCINE

CAPUCINE

ITALIE : ROME, ASSISE, PEROUSE, FLORENCE, PISE (suite)

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VENDREDI, 5 OCTOBRE

 

 

ROME  :   Antique et Baroque

 

 

Aujourd’hui journée …. MARCHE intensive !!!!

 

 

Hier, notre accompagnatrice nous a signalé que nous aurions un car italien car Jean (notre conducteur) ne devait pas rouler : journée de repos hebdomadaire ….

 

Donc ce matin, nous avons droit à un car pas des plus confortable qui sert sans aucun doute à des transferts aéroport ou a des « remplacements » comme le notre. Bon qu’à cela ne tienne le principal c’est d’être transportés au centre de Rome !

 

Notre conducteur est là a 7 h, tout à fait l’italien ! Beau gosse, avec lunette de soleil, cheveux bien plaqués …enfin j’adore les italiens !!!!!

 

Nous voilà partis et là le bouchon … il n’est pas passé par la même route que notre conducteur et nous sommes en plein dedans !

 

C’est vraiment la conduite acrobatique et un coup à droite, un coup à gauche enfin pour finir accrochage avec une voiture qui veux se faufiler sur la droite du car et qui a vu l’avant droit de celui-ci de près … une aile fortement cabossée pour la voiture, le car une trace de peinture rouge …constat au bord de la route …rapide … une bonne engueulade entre les deux conduteurs et du vent !!!!!!!

 

Nous voilà enfin rendu au lieu du début de notre périple pédestre dans Rome …

 

LE COLISEE !

 

 

 

Et là aussi que de changements !

 

Juste un stop pour descendre et le car s’en vas, avant nous étions garés le long du monument et les grilles n’existaient pas !

 

Notre guide est là  et la voilà qui me passe « un savon » ..à cause de mon cher et tendre qui s’est perdu et as perturbé le groupe hier à la sortie de St Pierre!!! Tu parles personne, à part notre « compteuse », ne s’en est aperçu et en plus c‘était temps libre . Et que moi j’étais toujours derrière ! Alors là j’ai vu « rouge » vous pouvez imaginer Capucine, le matin jamais très aimable, les « yeux bleus » en disant plus que les paroles .. Je vous passe ma réponse!!!! pour finir je lui demande de ne pas s’occuper de moi et que si je me perdais !!! je pouvais rentrer en taxi donc qu’elle et l’accompagnatrice me fichent la paix … et le mieux dans tout cela c’est qu’elle n’a rien dit à mon charmant boulet !!!!!

 

Bon, démarrage poussif … les voilà tous partis au bistrot du coin pour utiliser les toilettes … sans prendre un café … et bien oui sinon dans 15 mns c’est du pareil au même !!!! Le patron est vraiment sympa ….

 

 Pendant ce temps  j’ai le temps d’assouvir …ma passion photos ! Et j’assiste à une manif d’ouvriers italiens fort en colère après leurs dirigeants … nous ne sommes  pas les seuls !!!

 

 Mais revenons au but de notre ballade : Rome Antique et Baroque !

 

Et bien l’Antique vas commencer pour nous au Colisée ! classé au Patrimoine de l'UNESCO depuis 1980.

 

 

 

 

L’ensemble formé par cet imposant amphithéâtre aux dimensions imposantes : 527 m de circonférence et 57 m de haut avec les trois ordres classiques superposés est un véritable chef d’œuvre antique. Plus de 50000 personnes assistaient à des duels d’hommes ou d’animaux , des courses de gladiateurs .

Malheureusement en ce moment l’édifice se dégrade et les fonds manquent pour le restaurer . Une grande marque … de chaussures vas peut-être servir de mécène mais l’édifice sera « emmailloté » dans une affreuse publicité !!! À suivre !

 

Pour le moment nous arrivons au pied de ce célèbre monument, la foule pour y entrer est déjà importante , des personnes habillés en gladiateurs tentent de gagner quelques euros en se faisant photographier avec les touristes mais les affaires ne doivent pas être florissantes !

 

 

 

L’Arc de Constantin brille sous le soleil déjà chaud , l’ensemble est beau avec la Maison dorée qui fut construite par Néron.

 

Nous avons droit à la police montée italienne et à l’hélico qui fait un bruit d’enfer car il vole bas pour surveiller la manif !

 

 

 

 Nous abordons le Forum Romain et dire que Mussolini en a fait abattre une bonne partie ! Je passerai tous les noms des divers sites car je n’ai même pas écouté !

 Des deux côtés de l’avenue des vestiges nous montrent l‘étendue de cette ville antique. Nous arrivons à une petite place fort sympathique d’où nous avons un superbe panorama de tout l’ensemble.

 

 

En cheminant tranquillement nous arrivons à la colline du Capitole et bien entendu sur la place du même nom

 

 

 

 

 

 Nous sommes accueillis par Romus et Romulus .

 

 

 

C’est de cette place que se dirige la ville de Rome, la mairie est dans le Palais Senatorio. Lorsque nous arrivons, il y a un mariage et tout le monde est drôlement beau … avec une envolé de pigeons impressionnante ! Deux autres Palais occupent le pourtour de la Place qui en son milieu est dominé par la statue équestre de Marc Aurèle (enfin la copie ! Car la vrai est dans un des musées )

 Un promontoire nous permet d’admirer Rome avec tous ses Dômes dont celui du Vatican..le plus haut dans le lointain .

 

 

 

L’église de Santa Maria in Aracoeli et sa façade austère complète le tableau. L’ escalier en ex voto rejoint celui qui descend de la Place du Capitole surveillé du haut des marches par Castor et Pollux .

 

 Nous arrivons à une des grandes artères de la ville, la circulation est très importante . Nous commençons à apercevoir un grand bâtiment d’une blancheur immaculée, nous sommes à la place de Venise .

 

 

 L’endroit est plutôt un carrefour qu’une place. . Les différentes avenues qui se rejoignent sont bordées de très beaux bâtiments , des Palais dont celui où mourut la Mère de Napoléon appelé le Palazzio Bonaparte ainsi que le Palais Venezia dans lequel se trouve la basilique de San Marco. Mais ce qui attire tous les regards c’est cet immense bâtiment blanc élevé ici en 1885 en la mémoire de Victor Emmanuel II, premier roi de l’Italie unifiée. Les italiens n’aiment pas trop ce monument et lui ont donné plusieurs surnoms dont celui de « la machine à écrire » ou de « la pièce montée » . Beaucoup de monde encore dans cet endroit où il est possible de monter en ascenseur jusqu’au sommet et d’avoir une vue sur la citée.

 

 

 

Les monuments à Rome se succèdent tous à une vitesse grand V , nous passons de Victor Emmanuel au Forum Impérial. Cet endroit fut presque entièrement détruit en 1932 par Mussolini pour construite des artères immenses . La Colonne de Trajan elle s’éléve dans le ciel et elle raconte en cent scènes les épisodes de la guerre de Trajan contre les Daces . C’est un véritable chef d’œuvre.

 

 

 

Nous continuons notre visite et hop nous voilà arrivés à notre restaurant dans une toute petite rue très animée . Encore pas très grand ce sacré restaurant .

 

 Nous rencontrons un groupe de Québécois avec lesquels nous échangeons quelques mots. Leur signe de ralliement le drapeau …du Québec !

 

Pas de souci majeur pour le repas qui ressemble un peu aux autres mais nous ne sommes pas là pour faire de la gastronomie !

 

Nous retrouvons donc notre car italien pour continuer notre visite du baroque italien avec fontaines et places connues ou moins connues !

 

 

 

Notre trajet en car nous mène dans la direction du Quirinal, le quartier où se trouve le Palais présidentiel, le Palais du Qurinal. La façade est belle , les drapeaux italien et européen flottent sur plusieurs bâtiments qui longent la rue .

 

 La place est assez vaste et la vue doit être elle aussi très belle sur la ville.

 

Nous passons tout près de la Villa Borghèse qui comme son nom l’indique …n’est pas une villa mais un domaine de 80 ha où se déroule des manifestations diverses et surtout des rendez vous hippiques internationaux . L’endroit a l’air charmant mais nous continuons notre route vers la place del Poppolo avec au moins trois églises dans le même ..secteur !!

 

 Et stop nous voilà repartis pour notre randonnée pédestre dans Rome.

 

Nous arrivons tout près d’un endroit qui « est notre propriété » nous français … l’église de la Trinité des Monts et tout à côté la célèbre Villa Médicis …encore une propriété !!! Et bien !

 

 

 

Mais ce qui attire le plus l’œil c’est le majestueux escalier du même nom que l’église  qui plonge sur la place d’Espagne qui elle le doit quand l’ambassade d’Espagne s’y installa.

 

L’escalier est superbe et il y a un monde fou sur les marches. Une sympatique fontaine en forme de barque complète ce décore que l’on voit souvent sur les cartes postales mais avec plein de fleurs, là il y a la foule mais pas les fleurs !

 

 

 

 Les boutiques des rues limitrophes de la place sont des enseignes chics de la mode .

 

Nous passons devant l’ambassade d’Espagne et continuons notre chemin entouré de Palais ,de Fontaine, de places mais celle que tout le monde attend et bien là voilà … la Fontaine de Trévi !!

 

 

 

 Oui mais nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée de venir jeter deux pièces dans les eaux de cette fontaine célébre dans le monde entier grâce au film de Fellini « La Dolce Vita » avec Anita Ekberg se baignant en robe du soir dans les eaux de ce grandiose monument baroque .

 

 La foule est compacte sur 3 ou 4 rangées et je n’essaie même pas de m’approcher je vais économiser deux pièces une pour me faire revenir à Rome et l’autre pour un vœu qui à Rome ou ailleurs ne se réalisera peut-être pas mieux !!!

 

 

 

Nous allons bientôt terminer notre circuit en nous dirigeant vers la place Navone mais avant nous rendons visite au Panthéon, un autre monument célébre de la ville éternelle en traversant des petites rues très animées .

 

 Nous voilà en vue de cet imposant monument datant de l’an 27 av JC . L’entrée est constituée d’un porche soutenu par 16 colonnes de granit monolithique … et bien il y a autant de monde qu’à la fontaine , c’est impressionnant .

 

 

 

La coupole antique qui domine l’intérieur est de diamètre égale à la hauteur à laquelle elle s’éléve . Les chapelles abritent les tombeaux des rois d’Italie et celui de Raphaël. L’endroit est un peu sombre juste éclairé par un trou, à l’air libre, dans la coupole .

 

 

 

Nous ressortons  car la foule devient très dense .

 

 

 

 Nous continuons notre marche en passant devant l’Eglise St Louis des Français où sont exposées des œuvres de Caravages.

 

 Et voilà la fin de notre visite pédestre : la place Navone avec 1 heure de temps libre pour admirer les trois fontaines qui décorent cette place très allongée qui au temps de l’antiquité était un stade.

 

 

 

 A l’heure actuelle c’est les « portraitistes » et marchands de tableaux qui l’ont envahie et laissent peu de place pour admirer la Fontaine des 4 Fleuves : le Danube, Le Rio de la Plata, le Nil et le Gange. Les pigeons posent sur les différentes statues..

 

 

 

 Nous décidons d’aller prendre un verre dans une des ruelles adjacentes . Non pas une Vodka … un jus d’orange tout simple . Nous nous reposons un peu et retrouvons l’animation de la place et la Fontaine de Neptune sera la dernière fontaine de Rome à qui nous rendrons visite. !!!!

 

 

 

Au bout d’une heure et un comptage en règle nous retrouvons notre car le long du Tibre .

 

Ce fleuve nous l’avons vu plusieurs fois mais n’a pas le même attrait pour Rome que la Seine à pour Paris . Certains endroits sont mis en valeur comme l’Ile de la Tibérine mais c’est pourtant grâce à lui que Rome fut construit et attira la convoitise de tant d’empereurs de l’antiquité .

 

 

 

Mais avant de quitter Rome parlons un peu de ce quartier que nous avons traversé matin et soir . EUR ! C’est quoi ?

 

Une idée de Mussolini dans ses moments de folie des grandeurs, c’était pour lui la modernité du fascisme représenté par Exposition Universelle de Rome qui n’a d’ailleurs jamais eu lieu .

 

 

 

Pensé en 1930, en 1940 l'idée augurait de la nouvelle architecture monumentale comme le colossal cube blanc baptisé le Colisée Carré et qui en définitif est le Palais de la Civilisation du Travail.

 

 

 

 Les rues sont très larges, les bâtiments immenses enfin ils sont pour la plupart transformés en musées. C’était l’étendue de Rome vers la mer vue par un dictateur … l’étendue se fait toujours mais pas dans les même proportion et dans quelques années Rome sera … une nouvelle fois au bord de la mer !

 

Nous arrivons vers 19 h à l’hotel et ce soir il faut faire les valises car demain départ …encore de bonne heure direction deux villes que je n’ai encore jamais visitées : ASSISE et PERUGIA

 

Donc à demain pour saluer St François ! qui espérons le sera moins agité que Rome avec toutes ses richesses dûes à des artistes comme Michel-Ange, le Bernin, Raphael, Caravages et combien d'autres encore !

 

 

 

 

                                            Pour connaître la suite cliquez ici



02/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres