CAPUCINE

CAPUCINE

ITALIE (suite) : SAN LEUCIO / CASERTA VECCHIA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8ème jour Palinuro et San Leucio, Caserta Vecchia

 

 

 

Aujourd’hui lundi de Pâques et bien oui voilà le soucis …. Remaniemant profond du programme !

 

Visite de Caserta et bien non … fermé !

 

Je phone Christelle pour savoir si c’est elle qui a fait ce programme … OUF …NON c’est sa collègue . Et voilà l’accompagnatrice et le conducteur qui doivent se débrouiller car bien sûr c’est Pâques …. Et la collègue n’en n’a que faire !

 

Réveil matinal, petit déj, valises, dernier petit coup d’œil à la grande Bleue de notre terrasse. Je serais partante pour venir y passer 8 jours ! À méditer !!!

 

Au revoir Palinuro !

 

 

 

Il fait toujours grand soleil, pour la dernière fois nous passons sous le pont « rouge » dit le Pont fasciste .

 

Les paysages du Cilento défilent sous nos yeux : paysage vallonné avec des prés où des animaux paissant tranquillement, des villages dominés par le dôme des églises où par un château, des cultures d’oliviers enfin un paysage paisible

Ayant pas mal d’avance vu le changement de programme le conducteur nous propose de nous conduire à un endroit qu’il connaît et très prisé des italiens…. nous empreintons une route de moindre importance et là effectivement les italiens doivent connaître, un bouchon de plusieurs kilomètres …et bien nous voilà bien car impossible de tourner !!!

 

 

 

Le paysage est agréable nous suivons la file de voitures … et voilà la police , ils tombent bien eux ! Après un signe de leur part nous voilà partis derrière le véhicule avec gyrophare, en double file : ils sont là exprès pour nous !!!

 

La route principale donne accès à une immense retenue d‘eau (dont je ne me souviens plus le nom) et là vous vous adonner aux joies de la plage, du pique nique, du bateau …il y a un monde fou !

 

 

 

Une fois passé l’entrée car l’accès est payant plus de bouchon nous continuons notre route sans policier pour aller nous rendre compte de la grandeur de ce barrage. Il est imposant ! Nous faisons un arrêt et nous découvrons une flore très riche : des fleurs que nous ne connaissons pas bordent la route . L’endroit est très calme et pourtant la civilisation est toute proche et nous allons le constater en repartant … un monde fou !

 

Nous reprenons la route normale sans soucis …ils sont tous dans l’autre sens !!! Notre route nous même vers Salerno mais que vois-je ?

 

Notre pont fasciste …il est encore là !

 

 

 

Il est impressionnant et celui qui l’a entrepris avait des idées de grandeurs !

 

Nous arrivons en vue de Salerno et revoilà des bouchons dus à d’importants travaux routiers. La ville s’étale le long du golfe du même nom. Nous surplombons ce port situé tout près de la Côte Almalfitaine et de Naples avec le Véuve et PompéÏ.

 

 

 

Un bateau du croisiériste MSC est amarré juste à « nos pieds » . . Nous laissons Salerno et continuons vers Pompéï où nous allons déjeuner . Nous découvrons le Vésuve avec ses 2 bosses et bientôt le site de PompéÎ est en vue .

 

 

 

 

Il y a beaucoup de monde et les cars MSC sont là … Le restaurant est très important . Le parking est …très petit pour le nombre de cars qui déposent des flots de touristes. Mais les conducteurs se débrouillent et tout se passe bien. Le site de Pompéi est juste en bas.

 

 

 

 

 

Nous sommes dans les premiers et les serveurs sont très aimables . Le déjeuner se déroule dans une bonne ambiance et les plats sont bons et copieux pas de soucis …pour le rab !!! Nous terminons notre repas alors qu’arrive un groupe imposant d’asiatiques … vite un petit tour au WC avant qu’ils ne si rendent car après …pas de commentaires !!!!

 

Nous regagnons la route et nous nous dirigeons vers Caserta que nous aurions du visiter ce matin, mais nous continuons notre route vers San Leucio tout proche.

 

La route s’éléve et nous avons de belles vues sur Caserta et le chateau que nous reviendrons visiter demain matin.

 

 

 

 

San Leuccio ! Patrimoine industriel classé à l’UNESCO depuis 1997 fut « inventé » par le roi Charles de Bourbon et son fils Ferdinand 1er.

 

Au départ une chapelle devint un relais de chasse, le « Belvédère » et sur les ordres du dit roi qui voulait fonder une fabrique de soie, devint une manufacture.

 

De nombreux bâtiments furent construits . En plus des logements sociaux furent édifiés en 2 quartiers San Carlos et San Fernando, une école fut crée.

 

En 1789, la Cité royale de San Luccio a son propre règlement qui est un mélange d’idées nouvelles des Lumières et de proto-socialisme.

 

L’extension fut stoppée à cause de l’occupation française. Jamais de soie ne fut fabriqué dans cette manufacture !

 

 

 

Nous arrivons à la porte qui donne accès à la citée ouvrière et en arrière plan nous découvrons « le Belvédère » , très beau bâtiment jaune et blanc aux nombreuses fenêtres, sur le côté nous découvrons les cheminées, et les autres bâtiments de la manufacture.

 

Nous longeons une rue toute pavée bordée par des logements certains sont habités d’autres fermés et pas très reluisants.

 

Nous ne pouvons pas visiter la manufacture car elle est fermée, nous nous contenterons d’une dans les quartiers de San Carlo et de San Fernando.

 

 

 

 

 

Les maisons sont alignées face au bâtiment du Belvédère et sont toutes mitoyennes. De nombreuses habitations ont été vendues et leur propriétaire les ont restaurées avec pas mal de goût. Des escaliers de 3 ou 4 marches permettent l’accès au logis principal .

 

 Des fleurs donnent de la couleur et de la gaieté. De très jolies plaques indiquent les N° des maisons. L’endroit est calme.

 

 

 

 

 

Notre balade se termine par la visite du village « nouveau » de San Leuccio avec ses ruelles typiques à l’Italie, ses scooters garés sous des porches et du linge aux fenêtre. Agréable visite dans un endroit que j’ignorais voilà quelque temps.

 

Nous retrouvons notre car et partons pour la citée médiévales de Caserta Vecchia. Nous trouvons beaucoup de circulation sur cette petite route qui monte en serpentant au-dessus de Caserta. Nous avons une superbe vue du château et des jardins.

 

 

 

 

 

Notre arrivée dans le petit village ne passe pas inaperçue, beaucoup de voitures mais des cars… et bien nous sommes les seuls…Nous avons droit à la police qui vient pour régler la circulation et faire garer le car.

 

 

 

 

 

Notre accompagnatrice nous donne quelques détails sur cette ville et nous avons quartier libre.

 

Il y a beaucoup de monde dans les ruelles de cette petite ville située à quelques kilomètres de Caserta. C'est la fête !

 

Le chateau, enfin les vestiges, du 9ème s domine la ville. Pas facile de prendre une photo, les italiens font tous la queue pour être pris en photo devant cette tour ! On y arrivera tout de même !

 

 

 

 

 

Je me perds dans les rues de la citée . Certaines ruelles donnent l'impression d'être à l'abandon, dommage car l'ensemble est beau . Le panorama sur la vallée est superbe mais à l'horizon de gros nuages pointent leur nez ! !!

 

 Je continue ma visite et rencontre plusieurs membres du groupe mais je continue seule car je ne comprends pas l'alsacien et nombreux sont ceux  qui "ne parle" que leur langue régionale et pour moi c'est un agacement perpétuel !!!! Passons !

 

 

 

Me voilà à la cathédrale, très bel édifice du 12è avec plusieurs influences démontrant que le pays a été souvent conquis .  L'intérieur est pas trop mal conservé surtout une belle chaire du 13 è qui est ...tenue par des renforts en fer.

 

 

 

 

Des jeunes gens jouent au ballon sur la place au milieu de tout les touristes pour eux aucun soucis !

 

 Je retrouve Bernard et nous décidons de retourner au car ...mais voilà la pluie et une violente giboulée s'abat sur la ville.  Nous essayons de descendre au plus vite vers les parkings où il y  quelques abris. Tous les marchands ambulants replient comme ils le peuvent leur étalage c'est le sauve qui peu ... Longue la descente ! j'aperçois Bernard qui a trouvé un abris et me fait de grands signes , je suis trempée !!!! 

 

Nos voyageurs arrivent petit à petit tous dans le même état .... et voilà notre car qui  se faufile parmi le gigantesque bouchon formé par les véhicules qui veulent tous passer en même temps .

 

Hop tout le monde est là ! Nous partons pour la région de Montecassino où nous devons dormir. Pas très avantageux mais vue le changement de programme nous ferons des kilomètres en supplèment pour revenir sur Caserta.

 

 

 

 

La circulation est dense que l'autoroute. Nous arrivons sans encmbre à l'hôtel situé tout près de l'autoroute et très correct pour une nuit.

 

Demain et bien rtour vers Caserta pour une visite en espérant qu'il fera beu temps car la pluie continue de perturber notre fin de séjour.

 

Allez au lit demain le trajet vas être long !

 

 

 A ne pas rater CLIQUEZ ICI............... 

 



09/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres